Le monde des TPE

Ce que pensent les TPE, Artistans, Commerçants

17 mai, 2017

A l’occasion de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle, TeePy Entrepreneur par la voie d’un sondage « Ce que pensent vraiment les entrepreneurs » a interrogé 245 artisans, commerçants, TPE.

Nous avons souhaité prendre le pouls des entrepreneurs français sur de nombreux sujets au travers des promesses de campagne faites par les candidats.

Que demandent les patrons de TPE ?

Je ne vais pas vous étonner si je vous dis qu’ils demandent moins d’impôts, moins de charges et la suppression du RSI qui reste, sans surprise, une priorité absolue des chefs d’entreprises.

Dans le détail, ils mettent l’accent sur…

L’enquête fait état des besoins majeurs des TPE en matière de :

  • Fiscalité :

Asphyxiées, les TPE demandent avant tout une baisse de l’imposition qui pèse sur elles mais aussi la baisse du coût du travail. Les TPE sont unanimement favorables à une baisse des charges patronales sur les salaires, à plus de souplesse dans les contrats de travail pour relancer l’emploi…

Mais il n’y a pas que cela, la majorité des petites entreprises sont souvent touchées par des retards de paiement. Un vrai frein à la bonne marche de l’économie et un danger pour la survie des TPE, chez qui ces retards représentent un problème massif.

Les petites structures sont pénalisées voire même entraînées vers la faillite.

Comment est-il possible que la mise en œuvre et le respect de cette loi soient toujours aussi compliqués ?

  • Protection sociale:

Le RSI reste non-conforme aux attentes des entrepreneurs ainsi que la gestion de la protection sociale des Travailleurs Non-Salariés (TNS). Ils demandent un système de protection généralisé contre le chômage et se révoltent face la faiblesse de la couverture sociale au regard du régime général, pour exemple les conditions de ressources en cas de pension de réversion.

Finissons-en avec les inégalités !

  • Formation

En outre, les dirigeants de TPE trouvent important de développer l’enseignement dispensé dans les Centres de Formations d’Apprentis (CFA) et l’alternance. Ils attendent un vrai coup de pouce de la part de notre nouveau gouvernement.

Ce sont 2 axes forts pour dynamiser le marché de l’emploi, mieux former les jeunes qui arrivent sur le marché du travail et mieux les orienter.

L’apprentissage doit être une priorité du prochain gouvernement.

  • Mais aussi :

La modification ou la suppression de la directive sur les travailleurs détachés, le rétablissement de l’exonération de cotisations sociales pour les heures supplémentaires…



Les promesses à tenir…

Les entrepreneurs et indépendants souhaitent que leurs préoccupations soient entendus afin d’acquérir un régime social égalitaire, une simplification des normes, un allègement des charges et de la flexibilité. Maintenant les artisans, commerçants et TPE attendent surtout des propositions concrètes de la part du nouveau chef de l’État et de son gouvernement.

TeePy Entrepreneur souhaite voir traduites toutes ces attentes en actes concrets alors unissons nous pour faire entendre votre voix !

<< Lire plus d'articles