LE CONCEPT SERVICES TEEPY JOB A PROPOS BLOG

Recrutement

Difficultés de recrutement, signal d’alerte des dirigeants de TPE français

17 juillet, 2019

Le recrutement au sein d’une entreprise est l’un des facteurs de difficulté le plus répandu auprès des dirigeants de TPE. Comment pallier à ce manque de main d’œuvre ?
Comment expliquer ce manque d’attractivité ? Quelles sont les problématiques de l’embauche ?
Les difficultés de recrutement serait un véritable frein dans la croissance des TPE/PME aujourd’hui en France.

Panorama des différents freins

Chaque année de nombreuses TPE/PME peinent à recruter des nouveaux salariés au sein de leur équipe. Certaines TPE en arrivent à se restreindre  dans leur activité afin de pallier à leur manque de main d’œuvre.

  • Le manque de compétences est souvent mise en avant et certains profils sont plus difficiles à trouver, à recruter. Les métiers manuels et techniques sont très recherchés et leur rareté en fait des profils qui prétendent à des salaires, trop élevés ce qui rend les employeurs frileux à l’embauche. Prenons le cas, des entreprises dans le BTP, ces dernières sont contraintes de refuser des chantiers car elles ne trouvent pas d’ouvriers disponibles et formés à recruter.
  • Un problème de qualification : L’absence de candidats qualifiés et expérimentés dans votre bassin de l’emploi. Les TPE/PME signalent un niveau de qualification insuffisants des candidats, ainsi qu’un manque d’expérience et une faible adaptabilité à la structure. Les grands groupes, représentent une véritable concurrence pour les TPE. Les grandes entreprises garantissent de nombreux avantages, les TPE sont alors moins attractives pour les candidats et notamment les jeunes talents.
  • Erreur à l’embauche : Les dirigeants de TPE/PME sont nombreux à avoir peur de se tromper en ne recrutant pas le bon candidat car les coûts d’une embauche sont élevés pour une petite structure qui souvent ne disposent pas de service RH.
  • L’exigence des entrepreneurs qui souhaitent des candidats rapidement opérationnels et expérimentés. Si le poste requiertdes connaissances solides, techniques, il devient clair que l’expérience du candidat sera prioritaire. Il sera difficile pour cette personne de guider une équipe si cette dernière n’a pas d’expérience.
  • L’implantation géographique des TPE/PME peuvent aussi être une difficulté pour le recrutement. Nous constatons des manques évidents de candidats dans certaines régions.

Travailler au sein d’une TPE/PME, une réelle opportunité pour le candidat

Pourtant, postuler au sein d’une petite entreprise, est une réelle opportunité !
Dans un premier temps, les postes proposés par les dirigeants de TPE, sont bien souvent des postes multi-compétences, avec des responsabilités que ne proposeraient pas des grands groupes, ce qui donne une vision transverse du monde de l’entreprise. Les petites structures présentent de nombreux avantages pour le salarié. Un candidat qui évolue au sein d’une TPE/PME, développe davantage, un bon relationnel avec ses collaborateurs, ses rapports sont plus cordiaux et humain avec le responsable. Lorsque l’on débute, travailler dans une ambiance familiale semble plus plaisante et rassurante pour le candidat. Dans les petites entreprises, il faut savoir compter sur tout le monde ! Et même si parfois le temps manque pour la réalisation des tâches, le candidat est amené à se débrouiller seul et à être entièrement autonome. Le candidat peut alors gérer son temps, prendre davantage d’initiatives.

Devant ces difficultés, les TPE / PME cherchent des solutions pour continuer de se développer davantage

Quelques pistes à explorer :

  • Le recrutement par candidatures spontanées ou par recommandation.
    Les TPE /PME peuvent décider d’envoyer une candidature spontanée lorsqu’elles ont reçu une recommandation de la personne d’une personne tiers. C’est souvent par le biais de l’entourage que l’on peut recevoir des propositions ou des nouvelles opportunités. Par exemple, si une personne part à la retraite, il se peut que le gérant de l’entreprise demande à ses employés actuels s’ils ne connaissent pas des personnes intéresser pour un nouveau recrutement.
  • Le recrutement à la suite d’un stage, d’une alternance ou un CDD peut permettre à l’entreprise de tester les compétences et le degré de motivation du candidat. De plus le dirigeant peut alors évaluer l’intégration au sein de la structure. Prendre un stagiaire présente des avantages. Mais tout entrepreneur souhaitant intégrer un stagiaire au sein de son équipe, se doit de respecter un certain nombre de conditions fixés par la loi. En tant que dirigeant, il est impératif d’effectuer une convention régissant les modalités fixées par la loi. Toutes structures entrepreneuriales est autorisée à signer une convention de stage.
  • Recruter sur les réseaux sociaux. Les TPE ne sont pas aguerris à ce type de recrutement et pourtant l’intérêt n’est pas négligeable. Le vivier de candidats est vaste et l’image que renvoie l’entreprise est dynamique et dans l’air du temps. Les réseaux sociaux font désormais partie intégrante de notre environnement personnel et professionnel ; les candidats et recruteurs y trouvent chacun leur compte. Pour le recrutement sur les médias sociaux, il est important de posséder une bonne page employeur. Il est primordial de réaliser une véritable vitrine qui par la suite vous servira d’outils pour attirer de futurs collaborateurs. Une page entreprise doit être fournie, dynamique, et régulièrement mise à jour. Les dirigeants peuvent alors publier sur les réseaux leur besoin de recrutement, ces derniers peuvent inviter leurs contacts ou leurs amis à partager l’information.
  • Recruter… des seniors parce qu’eux aussi sont motivés. Les séniors, une double richesse pour les TPE ! Les séniors peuvent apporter beaucoup de connaissances aux TPE, des aides financières de l’état sont disponibles et proposées afin de favoriser l’emploi des seniors actifs. Les séniors peuvent alors mettre en valeur leur savoir et leur expérience auprès des autres salariés. De plus, les seniors sont plus disponibles et expert dans leur domaine. Il existe des plateformes spécialisées qui permettent de trouver des profils atypiques mais expérimentés comme TeePy Job. Après de nombreuses études, il semblerait que les seniors seraient moins heureux au travail dans les grands groupes, par conséquent, ces derniers trouveraient plus leur place au sein des TPE.

<< Lire plus d'articles